FUSIL ET BAÏONNETTE GRAS DE BATAILLON SCOLAIRE, TROISIÈME RÉPUBLIQUE.

Vendu
Fusil et Baïonnette Gras de Bataillon Scolaire, Troisième République.

Fusil modèle 1874 dit fusil Gras », longueur du canon 81,5 cm, longueur totale du fusil 113 cm.
Marqué au niveau de la crosse de l'inscription : " Sté Gle de fournitures militaires Paris".
Le numéro du fusil se trouve sur la crosse, la culasse et le levier d'armement. Au niveau de la hausse dans un ovale, lettres "S" et "F" entrelacées.

Baïonnette Gras, réduction à la taille du fusil, lame avec pointe arrondie, longueur de la lame 42 cm, longueur totale de la baïonnette 53 cm.

Bon état.

Par décret officiel daté du 6 juillet 1882 « Tout établissement public d’instruction primaire ou secondaire, ou toute réunion d’école de 200 à 600 élèves, âgés de douze ans et au-dessus, pourra, sous le nom de “bataillon scolaire”, rassembler ses élèves pour des exercices de gymnastique et militaires, pendant toute la durée de leur séjour dans les établissements d’instruction. » Créés suite à la défaite de 1870, les bataillons scolaires ont pour but de familiariser les écoliers avec le maniement des armes, les défilés et l’esprit de la « revanche » ! Les bataillons scolaires portaient un uniforme bleu foncé avec en guise de coiffure un béret de marin avec pompon.
Les écoles primaires reçoivent pour cette instruction, des fusils, répliques à échelle réduite, plus ou moins élaborées, du fusil utilisé dans l’infanterie française. L’exemplaire ici présenté est le nouveau fusil adopté par l’armée de la Troisième République : le fusil “gras”, modèle 1874. Il en sera de même pour le fusil Lebel, modèle 1886.
Ce fusil est uniquement destiné à l’apprentissage, le canon est en partie plein et ne permet pas l’introduction de cartouche.

Ancienne collection du costumier Nantais Peignon, ce fusil provient du stock d’un collège de Loire-Atlantique acheté par le costumier après la Première Guerre Mondiale.
Référence : 701
Page delay : 20.53 ms