UNIFORME DE GRANDE TENUE DES CHEVAU-LÉGERS DE LA MAISON MILITAIRE DU ROI, RESTAURATION, MODÈLE 1814.

Vendu
UNIFORME DE GRANDE TENUE DES CHEVAU-LÉGERS DE LA MAISON MILITAIRE DU ROI, RESTAURATION, MODÈLE 1814, AYANT APPARTENU À MR DE LANGOTIÈRE CHEVAU-LÉGER TITULAIRE.

Habit en drap écarlate, boutonnant droit à l'avant et fermant par 9 larges boutonnières en galon d'or, boutons (gros module) en laiton doré timbré d'une fleur de lys sur fond rayonnant, doublure en drap blanc.

Col en drap blanc garni de chaque côté de deux larges galons d'or et bordé du même galon.

Parements de manche en drap blanc bordé d'un galon d'or et garni de deux boutonnières et galon d'or avec bouton gros module. Juste au dessus deux petits boutons en bois recouvert de drap écarlate assure la fermeture du bas de la manche

Longues basques avec revers en drap blanc bordé d'un galon d'or, les quatre angles du bas sont garnis de fleurs de lys brodées en passementerie et fils d'or sur fond de drap écarlate; fausses poches avec trois boutonnières en galon d'or chacune avec bouton du modèle gros module; au bas du dos deux boutons gros module sont plaçés.

Sur chaque épaule une bride d'épaulette en broderie d'or sur fond écarlate.

Épaulette de colonel en passementerie d'or avec frange à gros bouillon, appelé "Graine d'épinard".

Bon état de conservation, quelques traces de passages de mites, quelques petits trous et usures d'usages, mais l'habit est resté en bel état avec ses couleurs très fauches, galon avec légère oxydation d'usage.

Première Restauration (1814-1816).

La doublure blanche du col porte le nom du propriétaire inscrit à l'encre «mr Delangotière chevau-léger».

Cet uniforme est de la plus grande rareté, il est actuellement le seul exemplaire connu de grande tenue pour ce corps, ni le Musée de l'Armée, ni les collections Raoul et Jean Brunon ne le possède.
Référence : 039
Page delay : 11.06 ms